• ?php esc_html_e( 'Linkedin', 'Divi' ); ?
  • RECHERCHE SUR LES POLLUANTS ORGANIQUES PERSISTANTS

    Des études récentes montrent que les polluants organiques persistants (POPs), présents dans l’eau environnante, ont une possibilité d’être adsorbés par les plastiques en mer. Ainsi, en plus de nombreux additifs déjà présents dans le plastique, sa toxicité pose question. Ceci, particulièrement dans les zones de production conchylicoles, pour qui le devenir de la profession réside dans un état écologique irréprochable.

    En soutien du projet “réhabilitation de friches ostréicoles“, le projet a but d’analyser les additifs et polluants organiques persistants dans les plastiques proches de cultures marines, ainsi que les facteurs pouvant influencer le devenir et les impacts des plastiques et polluants sur la vie marine et estuarienne.

    Objectifs :

    • Conforter le principe de précaution mis en place par TEO sur le non-recyclage des plastiques marins.
    • Consolider un argumentaire pour mettre en avant la toxicité potentielle du plastique en mer et porter l’attention sur les possibles problèmes sanitaires liés.

    by Gabriel White

    CINQ ACTIONS PRÉVUES EN 2020 :

    2 ACTIONS EN AMONT

    AU CENTRE DE L’ACTION

    2 ACTION EN AVAL

    De l’estuaire à la source 

    Développer le réseau des bacs à marée

    Réhabilitation de friches ostréicoles

    Charte plages et berges sans plastiques

    Pêche des plastiques dans la mer des pertuis