06 17 70 54 39 contact@teolarochelle.org

RELIANCE

Ce programme hébergé et initié par TEO pendant 3 ans s’est concrétisé par la création d’une nouvelle SAS société coopérative d’intérêt collectif pour promouvoir sur notre territoire les savoir-faire de chantiers navals et nautiques. Les navires dédiés aux travaux maritimes, à l’océanographie et au tourisme fluvial sont les pistes de travail.

Sur le moyen long terme, IMOS en lien avec LR2N et l’Atlantique-Cluster mettra en place sa politique de R&D qui lui permettra de suivre ses objectifs d’innovation environnementale. Le sens et l’intérêt collectif d’IMOS sont une éco-conception au service de ses  bénéficiaires pour améliorer les pratiques de la filière .
Pour cela, IMOS doit devenir un lieu d’application et un « open source » en lien avec un ou des laboratoires de recherche. IMOS souhaite ainsi s’investir sur une politique d’économie circulaire en travaillant sur l’ensemble de ses composantes, à savoir :

  • L’éco-conception
  • L’écologie industrielle
  • L’économie de fonctionnalité
  • L’économie collaborative
  • L’économie de l’innovation sur de nouveaux usages
Reliance est :

Un projet de territoire

Il nous permet d’imaginer la construction d’un navire océanographique multi-missions démonstrateur de nos savoir-faire tant dans les domaines universitaires, scientifiques que dans les domaines de l’industrie nautique. Il valide pour nous l’idée d’un navire communicant, outil de diffusion de la connaissance.

Un projet Éco-industriel

Nous avons créé une SAS société coopérative d’intérêt collectif au nom « IMOS » Industrial Mudular Océanographic Ship. Elle rassemble des professionnels du nautisme et des professionnels de l’océanographie et des sciences. Vous trouverez sur le site www.imos-lr.com le design et les caractéristiques du navire.

Un projet participatif et citoyen

De la construction de ce navire-démonstrateur, à l’exploitation de ce navire-école -interuniversitaire, il est indispensable que le plus grand nombre de citoyens (nes) soient acteurs (trices) bénéficiaires de l’action.

PARTENAIRES